Adduction d'eau et assainissement

Situation géographique : Lakanguémou, Commune de KIrané Kaniaga, Région de Kayes

Journée assainissement
Journée de l'assainissement, Lakanguémou, décembre 2009

Le projet : Un projet d'adduction d'eau et d'assainissement est actuellement en cours, il comprend trois volets :

  • l'installation d'une adduction d'eau assurée par Eau de Paris. Le château d'eau est construit depuis 2008 et deux sur trois jardins maraîchers sont équipés de bornes fontaines.

  • le volet assainissement, indissociable de l'arrivée de l'eau, est pris en charge financièrement et techniquement par le SIAAP (Syndicat Interdépartemental d'Assainissement de l'Agglomération Parisienne). Actuellement environ 270 puisards permettant l'écoulement des eaux de douche ou "eaux grises" ont été construits par la jeunesse du village.

  • la partie accompagnement social est assurée par l'antenne d'Enda Tiers-Monde au Mali, enda Mali. Il s'agit d'abord de sensibiliser les différents groupes aux pratiques d'hygiène et de santé en tant que relais locaux au sein du village. Enda mali accompagne ensuite la bonne gestion de l'eau, au niveau du comité de gestion mais aussi des associations de femmes dans les activités de maraîchage.

A l'issue de 2 ans depuis le commencement du projet la prise de conscience est réelle quant à l'impact du manque d'hygiène sur la santé, les pratiques ont évolué et les cas de maladie d'origine hydrique ont nettement diminué. Les besoins ont de ce fait évolué et portent aujourd'hui prioritairement sur la rénovation du centre de santé et la collecte des déchets solides.

Fiche Identité

  • Date de création :
  • Adresse :
  • Contact :
  • Site Internet :
Jardins maraîchers
Jardin maraîcher de Gueme, Lakanguémou, décembre 2009

L'association en quelques mots ...

L'APEL (Association Pour l'Eau à Lakanguémou) est l'association des ressortissants de Lakanguémou partenaire du projet. La totalité de ses membres, plus de 300 au total, résident à Paris, pour une majorité au sein des foyers de travailleurs migrants. Les membres de l'association cotisent chaque année pour financer les différentes infrastructures au village. Ils ont pour beaucoup contribué au financement de la construction du château d'eau ,aux côtés du SIAAP et d'Eau de Paris, et sont essentiels à la bonne poursuite des activités, par leurs capacités à mobiliser la population et à faire circuler l'information.

D'autres ressortisants de Lakanguémou s'impliquent dans des activités de développement local en dehors de l'association APEL. Des membres de la seconde génération ont par exemple noué un partenariat avec  une association de quartier à Paris qui organise des chantiers solidaires.